<h1>Bienvenue dans le monde des fables</h1> $photo Monsieur de La Fontaine, Jean de son prénom, naquit en 1621 à Château-Thierry, et trépassa le 13 avril 1695 à Paris. Il doit sa grande renommée à des recueils de fables. Pas toutes très sages, ni destinées aux oreilles enfantines. Cet auteur, reprenant une tradition antique, y met en scène des animaux pour mieux singer les travers des humains. * Voir la <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_de_La_Fontaine" target="_blank">page Wikipédia</a> * [[Découvrir la fable|debut]]<h2>Le loup et l'agneau</h2> Jean de La Fontaine, Fables, livre I, fable 10, 1668. $photo La raison du plus fort est toujours la meilleure Nous l'allons montrer tout à l'heure. * [[Lire la suite|riviere]] * Écouter en version audio <audio src="./medias/loup_agneau.mp3" controls><p>Votre navigateur de supporte pas l'élément <code>audio</code></p> </audio><h2>Au bord de la rivière</h2> <!-- Placez un fichier .jpg portant le nom du passage dans le dossier images --> $photo Un Agneau se désaltérait Dans le courant d'une onde pure. Un Loup survient à jeun, qui cherchait aventure Et que la faim en ces lieux attirait. * [[Saisi d'effroi, l'agneau se fige|pollueur]] * [[Au secours, un loup ! l'agneau s'enfuit|fuite-agneau]] * [[Tiens, des pas, un sifflotement|chaperon]] <!-- Placez un fichier .mp3 portant le nom du passage dans le dossier son_auto --> $son_auto<h2>Pollueur !</h2> $photo « Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ? Dit cet animal plein de rage : Tu seras châtié de ta témérité. * [[Que va donc faire l'agneau ?|jamais]]<h2>Polluer ? Moi, jamais !</h2> $photo – Sire, répond l'Agneau, que Votre Majesté Ne se mette pas en colère ; Mais plutôt qu'Elle considère Que je me vas désaltérant Dans le courant, Plus de vingt pas au-dessous d'Elle ; Et que par conséquent, en aucune façon, Je ne puis troubler sa boisson. * [[Le loup acceptera-t'il ces arguments ?|accusations]]<h2>Graves accusations</h2> $photo – Tu la troubles, reprit cette bête cruelle ; Et je sais que de moi tu médis l'an passé. – Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ? Reprit l'Agneau ; je tète encore ma mère. – Si ce n'est toi, c'est donc ton frère. – Je n'en ai point. – C'est donc quelqu'un des tiens ; * [[L'agneau baisse la tête, écrasé par tant de mauvaise foi la suite|victime]] * [[L'agneau sent la moutarde lui monter au nez|agneau-attaque]]<h2>Le loup ? Une victime !</h2> $photo Car vous ne m'épargnez guère, Vous, vos bergers, et vos chiens. On me l'a dit : il faut que je me venge. » * [[Lire la suite|fin]]<h2>Carnage</h2> $photo Là-dessus, au fond des forêts Le Loup l'emporte, et puis le mange, Sans autre forme de procès. * [[Revenir au début de la fable|debut]] $son_auto<h2>Le petit chaperon rouge</h2> $photo Mais voilà qu'arrive au bord de la rivière, sautillante, riante et court vêtue... le petit chaperon rouge. Avec sa galette et son pot de beurre. Le loup, immédiatement, a le regard qui se trouble. En oublierait-il le malheureux agneau ? * [[L'agneau, tremblant, s'aplatit dans l'herbe et tente de se faire oublier.|cache-agneau]] * [[L'agneau s'enfuit de toute la force de ses courtes pattes.|fuite-agneau]] $son_auto<h2>L'agneau caché</h2> $photo L'agneau s'est caché... Mal : sa petite queue laineuse dépasse entre les tiges des roseaux. Et si d'aventure Sire Loup ne voyait plus sa proie, il en hume encore le fumet délicieux. * [[L'agneau s'enfuit de toute la force de ses courtes pattes.|fuite-agneau]] * [[Au secours : *beehh, behh !*|chien]] * [[Terrorisé, l'agneau se redresse : le loup l'apostrophe|pollueur]]<h2>Une fuite éperdue</h2> $photo L'agneau court autant qu'il peut. Il traverse la rivière, espérant que le loup craigne l'eau. En vain, la féroce bête le poursuit toujours. Mais voici le troupeau, la ferme, le berger, les chiens... * [[L'agneau marque un temps d'arrêt pour appeler au secours : beehh, behh !|chien]] * [[Surtout ne pas ralentir : rejoindre le troupeau !|salut]] $son_auto<h2>Un gros chien s'en vient</h2> $photo Aux cris de l'agneau, depuis la ferme voisine, un fort mâtin s'en vient en aboyant. La proie tremblante se voit déjà sauvée. Le loup craint de faire carême. * [[Devant le chien féroce, le loup s'enfuit au fond des bois|salut-loup]] * [[*Allez, Messire Chien*, s'écrie le loup, *cet agneau fera bien un déjeuner pour deux !*|chasseur]] $son_auto<h2>Sauvé du loup !</h2> $photo L'agneau en est pour sa peur. Bien vite, il revient auprès du troupeau et du berger. Se jurant que même une soif ardente ne le ferait plus partir tout seul au bord des ondes claires. * [[Revenir au début de la fable|debut]] $son_auto<h2>Un loup en fuite</h2> $photo Là-dessus, au fond des forêts Le Loup s'enfuit, fort dépité. C'est que le chien était de belle taille. Et le loup de rentrer à sa tanière, avec pour seule compagne la faim qui le tenaille. [[Et que devient l'agneau ?|salut]]<h2>Nemrod s'en vient</h2> $photo Mais voici le maître de ferme qui s'en vient, Nemrod aussi fier qu'impotent. De son escopette, il ajuste le loup. *Sauvé*, se dit le petit agneau. Le chasseur tire ! Un épais nuage de fumée obscurcit la scène. Des cris déchirants se font entendre... [[Et alors ? Que se passe-t'il ?|mechoui]] $son_auto<h2>De l'agneau à la broche</h2> $photo Hélas, le loup a su bondir de côté. Le chasseur a mortellement navré le tendre agneau. De son grand couteau, il achève et dépouille le malheureux agneau. La pauvre bête finit à la broche. * [[Revenir au début de la fable|debut]]<h2>À l'attaque !</h2> $photo L'agneau se souvient de Monsieur son Père, fier Bélier et défenseur du troupeau. Comme lui, il baisse la tête et fonce : il ne se laissera point manger sans esquisser une défense. La proie frappe le prédateur et lui écrase la truffe. Le loup est tout surpris et recule. * [[L'agneau triomphant, repart à l'attaque *Sus au grand méchant Loup ! Taïaut !*|fin]] * [[L'agneau profite de cet instant de répit et s'enfuit aussi vite qu'il peut|fuite-agneau]].<p class="footer">Réseau Canopé - Atelier 67 - Strasbourg / février 2016</p>{ (set: $photo='<img src="./images/'+ (passage:)'s name + '.jpg" />') (set: $son_auto='<audio src="./son_auto/'+ (passage:)'s name + '.mp3" autoplay />') }<!-- Copiez le texte de ce passage modèle dans vos nouveaux passages, et modifiez le suivant vos besoins --> <h2>Titre du passage</h2> <!-- Placez un fichier .jpg portant le nom du passage dans le dossier images --> $photo Insérez ici votre texte. La liste à puces ci-dessous contient les liens vers d'autres passages * [[Texte du premier choix|nom_du_passage_correspondant]] * [[Texte du second choix|nom_du_passage_correspondant]] <!-- Placez un fichier .mp3 portant le nom du passage dans le dossier son_auto --> $son_auto